Une surrénale malicieuse.

Indication

Patient d’environ 65 ans adressé en TEP FDG pour bilan d’une lésion surrénalienne droite.
Une TDM surrénalienne injectée a été réalisée préalablement : le radiologue décrit une lésion surrénalienne droite suspecte de métastase.
Le patient n’a pas d’antécédent oncologique connu. Il n’y a pas d’imagerie antérieure disponible pour comparaison.

Commentaires

Voici les images de la TEP FDG et de la TDM sans injection puis injectée au temps artériel, portal et tardif.

Il n’y a pas d’autre lésion hypermétabolique sur le reste de l’examen hormis celles présentes sur les images données.

 

Quel(s) diagnostic(s) évoquez-vous concernant la surrénale et sur quels arguments?

Question bonus : que pensez-vous des lésions pulmonaires?

Conclusion

Quiz

Mots Clés : Quiz Phéochromocytome MIBG TEP FDG

 

N'hésitez pas à partager !

Commentaires

  1. Boramy Hay Auteur du sujet

    Bien vu, le caractère hypervasculaire de la tumeur (ce dès le temps artériel) est en faveur d’une tumeur neuro-endocrine donc d’un phéochromocytome : c’est le bon diagnostic mais il est incomplet, il y a encore autre chose à voir sur cette surrénale…

    Pour le poumon pas de traitement particulier, ce n’est pas une pneumopathie médicamenteuse. Un indice : la topographie des lésions est assez évocatrice…

  2. Boramy Hay Auteur du sujet

    Pas de Takotsubo cette fois^^.Les léions pulmonaires correspondent en effet à un OAP cardiogénique. Le patient avait une insuffisance mitrale aigüe sévère sur rupture de cordage. La localisation péri-hilaire en « aile de papillon » était assez évocatrice. De plus il y avait un épanchement pleural bilatéral et symétrique dont la ponction a retrouvé un liquide transsudatif.
    Donc pas de tuberculose ni pulmonaire ni surrénalienne.